SeraFiM'Arts - Entre les pierres

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Tag - Travail sur Soi

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 30 septembre 2013

Voyager vers soi

Des gens uniques, de par le monde, il en naît à chaque seconde. Chacun de nous porte en soi une chose que les autres n'ont pas. Les défauts et les qualités font un cocktail à mélanger pour obtenir ce petit goût, celui qui n'appartient qu'à nous... Les êtres humains sont si divers qu'il y aura toujours sur la terre quelqu'un qui trouvera en nous ce qui lui manque par-dessus tout. Certains recherchent leurs contraires, pour d'autres ce sont leurs semblables qu'ils préfèrent. Mais l'important c'est d'arriver à s'accepter tel que l'on est, et chercher à s'améliorer n'est pas forcément tout changer. Quand on commence à s'apprécier, l'entourage l'a vite remarqué. Il essaie de savoir pourquoi on est tellement sûr de soi. Et tous ces gens qu'on admirait finissent par nous envier, car eux aussi cherchent ailleurs ce qu'ils possèdent déjà à l'intérieur.... Anonyme

Qu'il est difficile d'être soi... et pourtant, c'est la clé de beaucoup de choses... Apprendre à dire oui aux petits plaisirs et non à ce qui ne nous va pas... Apprendre à reconnaître ce qu'on attend de la Vie et ce qu'on ressent... Apprendre à se libérer de ce qui ne sert qu'à nous tirer en arrière...

Le voyage est long, je crois... mais il commence toujours par un pas !

De l'art d'être patient

... Soyez patient en face de tout ce qui n'est pas résolu dans votre coeur. Essayez d'aimer vos questions elles-mêmes... Ne cherchez pas... des réponses qui ne peuvent vous être apportées, parce que vous ne saurez pas... les vivre. Et il s'agit précisément de tout vivre. Ne vivez pour l'instant que vos questions. Peut-être simplement... finirez-vous par entrer insensiblement, un jour, dans des réponses. Rainer Maria Rilke

Attendre que l'œil s'ouvre pour reconnaître les réponses... Pas toujours facile...

mercredi 18 septembre 2013

Quand le corps parle...

La clarté ne naît pas de ce qu'on imagine le clair mais de ce qu'on prend conscience de l'obscur. Carl Gustav Jung

Peu à peu, je découvre que le corps, machinerie complexe, a plusieurs langages, y compris celui de la maladie pour s'exprimer et dire ce que les mots ne parviennent pas toujours à dire. La maladie n'est-elle d'ailleurs pas un mal-à-dit ?!?

Plusieurs auteurs m'accompagnent dans cette découverte : Anne Ancelin Schützenberger, Michel Odoul, Ghislain Devroede, ... Chacun apporte un nouvel éclairage sur le thème et m'aide à mieux comprendre... que je suis très très loin de tout comprendre.

Les lectures sont longues et quelquefois ardues. Mais je les trouve instructives. Et peut-être en gagnerai-je certaine "sagesse personnelle"...