La clarté ne naît pas de ce qu'on imagine le clair mais de ce qu'on prend conscience de l'obscur. Carl Gustav Jung

Peu à peu, je découvre que le corps, machinerie complexe, a plusieurs langages, y compris celui de la maladie pour s'exprimer et dire ce que les mots ne parviennent pas toujours à dire. La maladie n'est-elle d'ailleurs pas un mal-à-dit ?!?

Plusieurs auteurs m'accompagnent dans cette découverte : Anne Ancelin Schützenberger, Michel Odoul, Ghislain Devroede, ... Chacun apporte un nouvel éclairage sur le thème et m'aide à mieux comprendre... que je suis très très loin de tout comprendre.

Les lectures sont longues et quelquefois ardues. Mais je les trouve instructives. Et peut-être en gagnerai-je certaine "sagesse personnelle"...